La Guerre des Clans Prophetie
bienvenue a toi jeune guerrier. tu es a la recherche d'aventure ? tu peux te joindre a un des 4 clans et commencer a écrire ton histoire !


Le clan de Vent est mort, le clan du Chaos menace l’équilibre, c’est à vous seul de choisir votre destinée et celle de la forêt de Cerfblanc.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le culot ne tue pas. [PRIVE Etoile de Feuille]

Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile d'Hiver

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 17

MessageSujet: Le culot ne tue pas. [PRIVE Etoile de Feuille]   Mer 22 Aoû - 10:28

L'aube se levait, une fois de plus, sur ce monde d'ennui. D’insolents rayons de lumière dorée vinrent se glisser dans l'antre d'Etoile d'Hiver et traversèrent les paupières clauses du félin blanc. D'autres auraient trouvé agréable de se faire tirer du sommeil par un éclat annonciateur de beau temps, mais le chat immaculé n'y voyait que le signe qu'il allait devoir se lever et subir en pleine conscience son ennuie. En effet, il ne doutait pas du faite qu'il s'ennuyait en dormant, mais au moins, il ne subissait pas vraiment la fadeur que devaient avoir ses rêves, puisqu'il ne s'en souvenait jamais.
Finalement, Etoile d'Hiver résolu de se lever. Il s'étira longuement, faisant rouler sa musculature sous sa fourrure épaisse et douce avant de sortir de son antre. Un ciel bleu piqué de quelques nuages blancs et cotonneux l’accueillit. Les oiseaux des marais du Clan de l'Ombre chantaient gaiement dans les ronciers qui entouraient le camp. Les guerriers sortaient de leur antre, la plupart avec une mine réjouie devant ce début de "belle journée". Le chat blanc était bien le seul à trouver ce décor paisible d'un ennui mortel.
Cela faisait maintenant vingt lunes qu'il avait tué Etoile d'Aube et son Lieutenant pour prendre leur place. Malgré les débuts tumultueux de son règne, il avait fini par gagner la confiance de chacun. Une fois de plus, il avait atteint son objectif trop rapidement et avec trop de facilité. Quelle ironie ! Il avait œuvré lui-même pour le retour de l'ennui dans son existence, en voulant gagner la confiance de son Clan et en prenant une place dans l'équilibre minutieux qu'avaient instaurés les chats des forêts sur leurs terres. Il avait souhaiter mettre de l'ordre dans les choses, alors qu'il savait pertinemment que l'ordre était synonyme d'ennui. Il fallait de la pagaille, du chaos ou du danger pour que la vie daigne prendre une tournure un minimum divertissante.
Le chat blanc s'assit un moment sur l'herbe jaunâtre qui poussait devant son antre, songeant à quelque chose de surprenant à faire. Une expérience nouvelle, qu'il n'avait jamais osé auparavant. Il réfléchit longuement, mais il n'était pas très inspiré. Il savait simplement que ce n'était pas en restant sagement sur son territoire que la pagaille allait arriver. Il donna donc quelque instruction à son Lieutenant avant de s'en aller sans dire à quiconque où il allait. Les membres de son Clan étaient habitués à le voir disparaître ainsi, de toute façon.
Machinalement, ses pattes le guidèrent en territoire ennemi. La forêt du Clan du Tonnerre ne se trouvait pas bien loin. Il suffisait de traverser le chemin du tonnerre pour se retrouver sous les arbres. Il s'avança comme si de rien était sous les frondes desséchées des fougères, s'assit sur l'humus frais des bois et attendis de voir ce qui allait se passer. Il se trouvait au beau milieu du territoire adverse, suffisamment loin de la frontière pour que sa présence ici soi totalement injustifiable. Et c'était précisément ce qu'il recherchait.

_________________

Etoile d'Hiver s’ennuie en #9999ff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Feuille
Admin
avatar

Messages : 517
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 16
Localisation : hum... 8D

MessageSujet: Re: Le culot ne tue pas. [PRIVE Etoile de Feuille]   Mer 22 Aoû - 15:18

Les rayons de soleil commencèrent à filtrer à travers la taverne d'Étoile de feuille, qui était déjà réveillée depuis longtemps, réfléchissant aux danger de la troupe de chats errants de l'assemblée. Bientôt elle devrait instaurer de nouvelles règles pour protéger son clan. Elle risquait de devoir interdire aux guerriers et aux apprentis de sortir seuls, avant de subir des pertes, et elle devrait accélérer l'entrainement de ceux-ci. La saison des feuilles mortes allait être très dure.
Après s'être étirée, elle décida d'enfin se lever.
Sous ses yeux le camp commençait à se réveiller. Des chatons s'amusaient à chasser une boule en mousse devant la pouponnière sous les yeux exaspérés de leur mère, des apprentis faisaient leurs toilettes avant leur entrainement, et les guerriers se regroupaient autour du lieutenant qui définissait les patrouilles. Elle aimait les matins de belle saison, elle pouvait observer son clan heureux sous le chants des oiseaux.
Après que les patrouilles furent envoyés, elle décida de partir chasser en forêt. Elle avait envie de sortir et de profiter de la belle saison avant que les problèmes la rattrape.
Elle laissa la surveillance du camp à son lieutenant et franchit le tunnel de fougère. Enfin dehors, elle savoura la sensation. Le soleil sur son pelage, le chant des oiseaux, la légère brise qui effleurait son pelage, le vert brillant de la forêt, et surtout la sensation de liberté. Elle aimait toutes ces émotions.
Après ce temps de pause, elle prit un petit sentier et s'enfonça dans la forêt. Une patrouille était partie aux rochers du soleil, une autre rochers aux serpents, et une dernière dans la zone des grands pins. Elle avait envie de profiter de cette journée seule. Elle se dirigea donc vers le grand sycomore.
Au détour d'un buisson, elle sentit une grive, celle-ci, sous un arbre, picorait une graine sans se rendre compte de la présence de la guerrière. Elle se mit en position de chasse, avança doucement, puis rapide comme l'éclair bondit sur sa proie. Elle atterrit pile dessus et lui cassa la nuque d'un mouvement de crocs. Très bien, elle n'avait pas perdu. Elle continua sa route, trouva une souris et un campagnol, qu'elle tua et enterra pour récupérer au retour.
Plongée dans ses pensées, elle ne sentit pas tout de suite l'odeur caractéristique du clan de l'Ombre. Quand enfin elle le remarqua, elle se mit face au vent en jurant. Qu'est ce qu'un membre du clan adverse faisait ici, en plein cœur de la forêt ? Il y aurait il eu un problème avec les chats errants ? Elle avança prudemment, jusqu’à reconnaître le chat qui se tenait a quelque longueurs de queues d'elle. Etoile d'Hiver. Le meneur qui avait assassiné son prédécesseur. Il y avait surement quelque chose d'important pour qu'il vienne ici, mais pourquoi n’était-il pas partit en direction du camp ? Il savait très bien ou il était, pourquoi c’était-il arrêté ? Il avait déjà tué beaucoup de chats volontairement, elle allait devoir être prudente... Elle se mit en évidence, le matou qui se tenait devant elle avait une silhouette plutôt svelte, qui contrastait avec les muscles qu'on devinait sous son pelage blanc immaculé.
Etoile de Feuille parla d'une voix à la fois douce et stricte, sans une once de peur.

-Etoile d'Hiver, que nous vaut l'honneur de ta présence ici ?  

Elle avait trop l'habitude de ce genre de conversation pour avoir peur, ce n'était plus comme ses débuts ou un guerrier de cette carrure l'aurait impressionné, maintenant elle était juste blasée par ce genre de conversation et ses formes de politesses habituelles.

_________________
merciii Oeil du Crepuscule :
 


merciii Petit Renard :
 


Etoile de Feuille te taquine en #006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcprophetie.forumactif.org
Etoile d'Hiver

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 17

MessageSujet: Re: Le culot ne tue pas. [PRIVE Etoile de Feuille]   Jeu 23 Aoû - 10:09

Le chat blanc n'eut pas à attendre bien longtemps avant de repérer l'odeur d'un membre du Clan du Tonnerre et, quelques instants plus tard, une fourrure couleur sable se glissa hors d'un buisson voisin. Les taches de lumière qui filtraient jusqu'au sol de la forêt jouèrent sur ce pelage lisse et bien familier. Etoile de Feuille, meneuse du Clan du Tonnerre était en personne venue jusqu'à lui. Une chance pour le meneur du Clan de l'Ombre, d'autant plus qu'elle était seule. La femelle s'avança pour dire d'un ton calme :

- Etoile d'Hiver, que nous vaut l'honneur de ta présence ici ?

Une sorte de sourire ce dessina sur le visage balafré d'Etoile d'Hiver, mais en réalité, il était ennuyé plus que jamais par la diplomatie de la jeune femelle. Elle jouait dans les règles de l'art, sans déborder d'un millimètre. Et il savait que c'était parce qu'elle était attachée à ce principe ennuyeux que l'on appelais la paix. Un instant, le félin blanc se dit qu'il aurait sans doute mieux fait d'aller titiller ce groupe de chat errant qui rodait vers la nouvelle ville des Bipèdes. Eux, assurément, n'auraient pas cherché à repousser avec circonspection l'évidence d'une invasion à but purement provocateur. Pourquoi les chats de Clans étaient-ils si attachés à l'ordre et l'équilibre des choses ? Leurs vies n'étaient-elles pas suffisamment ennuyeuses ?
De toute sa fade existence, la pire erreur d'Etoile d'Hiver fut assurément de vouloir se poster à la tête de l'un de ces clans de fainéants. Y parvenir avait certes été un sacré défis, mais maintenant, il se trouvait au point mort. Il avait cru qu'il pourrait pousser à la guerre et à la destruction ses guerriers, mais les choses ne fonctionnaient pas ainsi. Au même instant qu'il songeait à cela, une nouvelle idée folle germa dans son esprit. Pourquoi ne pas essayer de soumettre ses guerriers pour satisfaire son envie d'action ? Cette expérience ne serait pas aisée, mais assurément suffisamment intéressante et complexe pour l'occuper un moment.
Il reporta son attention sur la meneuse couleur crème et son sourire disparu pour céder place à une expression très vaguement surprise. Il répondit de sa voix douce et grave :

- Tient donc. Etoile de Feuille, mais que fais-tu ici ?

Malgré sa plaisanterie -sûrement de très mauvais goût pour la meneuse rivale-, le regard indigo d'Etoile d'Hiver n'affichait pas la moindre lueur d'amusement ou de mesquinerie. Ses yeux restaient mi-clos et vide de toute émotion, signe qu'il s'ennuyait profondément. Il reprit avec nonchalance :

- Enfin... Tu te demandais ce que je faisais là moi aussi, et comme tu l'as demandé en premier, je vais répondre en premier. Mais je vais probablement te décevoir puisque, vois-tu, je ne fais rien de bien intéressant. En fait, je fais même quelque chose de tout à fait ennuyeux. Tu es sûre de vouloir savoir de quoi il s'agit ?

Etoile d'Hiver aurait préféré passer son ennui par un combat acharné contre la meneuse du Clan du Tonnerre, mais il était las des petites manies polies et diplomates de la femelle. Sa volonté de rester sur le chemin de la courtoisie raisonnable exaspérait tellement le félin blanc qu'il en avait perdu l'envie de la bousculer pour la faire sortir de ses gonds bien propres. Il allait plutôt jouer son jeu, et lui montrer à quelle point elle pouvait être ennuyeuse, si tout du moins elle était assez maligne pour comprendre le message qu'il voulait lui faire passer dans cette provocation.

_________________

Etoile d'Hiver s’ennuie en #9999ff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Feuille
Admin
avatar

Messages : 517
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 16
Localisation : hum... 8D

MessageSujet: Re: Le culot ne tue pas. [PRIVE Etoile de Feuille]   Mar 28 Aoû - 0:29

Une fois ma phrase finie, j'attendis la réaction du meneur adverse, et celle-ci ne tarda pas, il se mit à sourire. Ce n'était pas la réaction à laquelle je m'attendais, mais bon pourquoi pas ? J'avais l'habitude de m'adapter à toutes les situations, et à toutes les personnes. Les discussions entre hauts placés, j'avais toujours vu ça comme un combat, une danse infernale dans laquelle il faut parer les coups adverses, tout en ripostant sans laisser l'adversaire anticiper, et où la moindre erreur pouvait être fatale. De plus que la mon adversaire avait déjà tué des chats. Beaucoup de chats. Oui non parce qu'il avait quand même assassiné l'ancien meneur de son clan et son lieutenant, et je ne parle pas des chats qui avaient voulus résister... paix a leurs âmes. D'ailleurs comment le clan des étoiles pouvait tolérer ça ? Ils doivent déjà avoir assez de problèmes à gérer les pauvres... Remarque un trèèès puissant guerrier en plus contre le clan du Chaos n'est pas de trop. Le miaulement du meneur adverse me tira de ses sombres pensées.

- Tient donc. Etoile de Feuille, mais que fais-tu ici ?

Ben dit donc, que fais-tu sur ton territoire . Il se fiche vraiment de moi... En plus il prend un air étonné... Comme d'habitude, je ne laissai rien paraître de l'envie pressante de le chasser rapidement d'ici, histoire de pouvoir retourner chasser tranquillement et profiter de ma journée avant qu'il me la gâche, parce que je sais très bien que les conversations entre meneurs sont souvent longues, ennuyantes, et ne présagent rien de bon. En plus, pour pimenter le tout, la moindre erreur peut affaiblir ton clan, un plaisir... Étoile d'Hiver reprit enfin avec nonchalance.

- Enfin... Tu te demandais ce que je faisais là moi aussi, et comme tu l'as demandé en premier, je vais répondre en premier. Mais je vais probablement te décevoir puisque, vois-tu, je ne fais rien de bien intéressant. En fait, je fais même quelque chose de tout à fait ennuyeux. Tu es sûre de vouloir savoir de quoi il s'agit ?

Si je veux savoir de quoi il s'agit ? mais il se fout complètement de moi là ! POURQUOI j'ai posé la question à ton avis ? C'est idiot ! S'il espère me faire craquer avec ses questions idiotes et me faire faire quelque chose que je regretterais, comme le tuer par exemple, il se fourre la patte dans l’œil. Je le regardais complètement neutrement avec un regard froid à la clef avant de lui répondre d'une voix glaciale :

- En effet, je veux savoir ce que tu fais ici, même si tu trouves cela "ennuyant"
je n'aurais pas posé la question si la réponse ne m’intéressait pas. Et pour répondre à la tienne, je chasse sur mon territoire.


j'avais bien appuyé sur le mot "ennuyant" histoire qu'il comprenne que dépasser les frontières ce n'est pas ennuyant, par contre lui il m'ennuie fortement à tourner autour du pot, et me fait perdre mon temps.


hors rp:
 

_________________
merciii Oeil du Crepuscule :
 


merciii Petit Renard :
 


Etoile de Feuille te taquine en #006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcprophetie.forumactif.org
Etoile d'Hiver

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 17

MessageSujet: Re: Le culot ne tue pas. [PRIVE Etoile de Feuille]   Mer 29 Aoû - 13:32

La femelle couleur sable planta son regard vert qui lui valait son nom dans celui du chat blanc, la mine glaciale. Le baratin d'Etoile d'Hiver n'avait pas l'air de l'amuser plus que cela, et il espérait que la chatte commençait à saisir tout l'ennuie qu'elle lui procurait.

- En effet, je veux savoir ce que tu fais ici, même si tu trouves cela "ennuyant". Je n'aurais pas posé la question si la réponse ne m’intéressait pas. Et pour répondre à la tienne, je chasse sur mon territoire.

Le meneur du Clan de l'Ombre passa une patte négligente sur l'une de ses oreilles déchiquetées, de manière à signaler de manière ostensible son indifférence. Si Etoile de Feuille ne posait pas de questions dont la réponse lui importait peu, ce n'était pas le cas d'Etoile d'Hiver. Il se fichait éperdument de ce que pouvait bien être en train de faire la meneuse rivale lorsqu'elle l'avait repéré sur son territoire.
La chef du Clan du Tonnerre prenait bien soin de faire comprendre au chat blanc que sa présence l'agaçait, mais elle ne semblait toujours pas encline le faire dégager d'un bon coup de griffe. Probablement que cet acte aurait été très peu diplomatique, mais si Etoile d'Hiver l'ennuyait autant qu'elle le laissait paraître, pourquoi s’embarrasser de formalités qui ne faisaient qu'ajouter à la barbe de la situation ? Non, vraiment l'ennui d'Etoile de Feuille ne devait pas encore être comparable à celui d'Etoile d'Hiver. Le chat blanc devrait pousser son manège plus loin pour qu'elle comprenne enfin ce qu'il endurait tous les jours, et tout particulièrement aujourd'hui en entretenant cette discussion "diplomatique".
Bien que l'espoir soit chose utile, Etoile d'Hiver voulait pouvoir croire que la femelle aux yeux verts finisse par saisir que se montrer "raisonnable" ne faisait qu’aggraver la fadeur de la vie. Un fois ce pas franchit, peut-être daignerait-elle faire un effort pour rendre les choses plus amusantes.
Le chef du Clan de l'Ombre soutint le regard de la meneuse rivale et finit par répondre avec le même ton nonchalant, et la même mine à moitié surprise :

- Oh, c'est donc ton territoire, par ici ? Eh bien, c'est un endroit fort charmant. Enfin, puisque tu insistes pour connaître quelle motivation parfaitement ennuyeuse m'a conduit sur ton splendide territoire, je vais tout te révéler.

Il se leva enfin et toisa la guerrière, qui était légèrement plus petite que lui avant de reprendre avec un air parfaitement sérieux :

- En fait je testais simplement le confort de l'humus forestier. Vois-tu dans les marais du Clan de l'Ombre, nous n'avons pas ce genre de sol, et à force de m'asseoir sur de l'herbe humide, je crains que de la mousse ne finisse par pousser sur ma fourrure. De plus, il y a parfois des brindilles piquantes cachées dans les touffes d'herbes... Je pense qu'il est inutile de te préciser que s’assoir dessus n'est pas très agréable... Malheureusement, je constate que c'est tout aussi humide par ici. Certes, il n'y a pas les brindilles, me diras-tu, mais les feuilles mortes ont l’inconvénient non négligeable de rester accrocher au pelage, regarde-moi ça...

Sur ce, il tandis sa longue queue panachée à la chef du Clan du Tonnerre et lui montra la ribambelle de feuille morte qui s'y était prise.

- Aah, les fourrure longues ne sont vraiment pas pratique... Soupira-t-il avant d'ajouter : Puisque c'est ton territoire, ces feuilles mortes t'appartiennent. Tiens, je te les rend.

Il frotta alors sa queue sur le museau d'Etoile de Feuille. Avait-il poussé l'absurde suffisamment loin pour qu'Etoile de Feuille réagisse enfin ? Il en doutait, mais il était curieux de voir comment l'autre allait réagir.


HRP:
 

_________________

Etoile d'Hiver s’ennuie en #9999ff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Feuille
Admin
avatar

Messages : 517
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 16
Localisation : hum... 8D

MessageSujet: Re: Le culot ne tue pas. [PRIVE Etoile de Feuille]   Mer 5 Sep - 22:51

Pendant que je parlais d'une voie calme, je vis du coin de l'oeil Etoile d'Hiver passer négligemment une patte sur une de ses oreilles déchiquetées. Non mais dit le clairement si je t’embête (pour rester polie) !  Il a pas le culot de me le dire directement ?au lieu d'essayer de me faire passer des messages subliminaux... franchement... Il l'a eu pour tuer son ancien meneur et lieutenant, et il en a pas pour me dire que je l’embête ? La bonne blague... D'ailleurs si je l’ennuie tant que ça pourquoi il ne part pas ? Sérieusement... ça n'a aucun sens !
Le meneur adverse continua a soutenir mon regard. Je déteste quand il fait ça... Pourquoi ? Aucune idée.
Il finit par me répondre nonchalamment, toujours avec son air surpris qui me donne envie de lui taper dessus jusqu’à ce qu'il détourne le regard.

- Oh, c'est donc ton territoire, par ici ? Eh bien, c'est un endroit fort charmant. Enfin, puisque tu insistes pour connaître quelle motivation parfaitement ennuyeuse m'a conduit sur ton splendide territoire, je vais tout te révéler.


Hoooo ! Comme c'est droooole... Monsieur ce met a l'humour ? hum, faudrait que quelqu'un lui apprenne parce que la franchement...
Limite, il n'aurait pas prit son air étonné qui me donne envie de lui arracher les yeux, j'aurais pu lâcher un rire forcé... Dommage !

Il se leva et me toisa, profitant du fait que j'étais plus petite pour essayer de m'intimider, ou alors il se moquait de ma taille... Je sais pas trop et je m'en fiche.

- En fait je testais simplement le confort de l'humus forestier. Vois-tu dans les marais du Clan de l'Ombre, nous n'avons pas ce genre de sol, et à force de m'asseoir sur de l'herbe humide, je crains que de la mousse ne finisse par pousser sur ma fourrure. De plus, il y a parfois des brindilles piquantes cachées dans les touffes d'herbes... Je pense qu'il est inutile de te préciser que s’asseoir dessus n'est pas très agréable... Malheureusement, je constate que c'est tout aussi humide par ici. Certes, il n'y a pas les brindilles, me diras-tu, mais les feuilles mortes ont l’inconvénient non négligeable de rester accrocher au pelage, regarde-moi ça...

Il se fiche de moi. Il se fiche vraiment de moi ! tester le confort de l'humus forestier ? Et puis quoi encore ? Bientôt il va me sortir qu'il vient tester le goût des graines sur notre territoire, et pourquoi pas le gibier tant qu'on y es ? Non mais sérieusement il a pas mieux a faire ? Le pire c'est qu'il a dit ça avec un air parfaitement sérieux ! Cette discussion commence a être intéressante... Nouvel objectif : découvrir ce qu'il vient vraiment faire ! Déjà je suis sure que ce n'est pas en rapport avec le clan du Chaos, ça m'arrange énormément d'avoir plus de temps.

Je me re-concentre sur le meneur adverse. Dans ma tête le combat est engagé. Chacunes de nos paroles est un coup d'épée. Esquiver, parer, feinter, tout cela comme une danse, ou le but est de surprendre et destabiliser l’adversaire pour gagner le duel. D’où l’importance de masquer ses émotions pour éviter toute anticipation de sa part. C’est tout un art. Art dans lequel j’ai toujours excellé.
Je sais pertinemment qu’Etoile d’Hiver connaît ses principes de base même s’il ne les imagines pas forcement sous la même forme que moi. Le truc est maintenant de trouver son point faible, tout en le déstabilisant et en anticipant ses potentielles actions. Tout cela en gardant une parfaite maîtrise de sois même. Même s’il m’énerve. Même si j’ai envie de le tuer. Et sans provoquer une guerre inter-clans . Parce que c’est claaaairement pas le moment…

Une action de sa part me fait sortir de l'analyse de mon mental. Il tendit sa longue queue panachée vers moi et me montra les feuilles prises dedans. Il soupira :

- Aah, les fourrure longues ne sont vraiment pas pratique... Soupira-t-il avant d'ajouter : Puisque c'est ton territoire, ces feuilles mortes t'appartiennent. Tiens, je te les rend.


Heu attends quoi ?

Et il frotta sa queue sur mon museau.

Je... MAIS IL VEUT VRAIMENT QUE JE LE TUE ?!!!! Un lueur meurtrière passa dans mes yeux une fraction de seconde. Zut... J'ai perdu mon sang froid, c'est rare ça... C'est pas bon du tout… Qui parlait de maîtrise de ses émotions il y a deux secondes ? Pfff franchement... Hummm une idée pour rattraper le coup ?…
ah trouvé !

je le regarda droit dans les yeux et éclata de rire.

Essayer de masquer mon erreur en rigolant, comme si je l'avais pris comme une blague. Très bonne idée ça. A réutiliser en cas d'urgence ! Bon au fond j'ai envie de le tuer pour m'avoir surprise comme ça, mais je vais passer en mode chaleureuse et amicale vu qu'il n'a pas vraiment l'air décider a partir... On va voir qui est le plus malin. J'ai fais une erreur et crois moi je ne la referais pas... Mais attends non mais qu'est ce que je raconte ? Il ne m'entend pas la ça sert a rien que je lui parle... Je deviens folle... Geniaaaal !
Bon mode sociale et chaleureuse activée !
Je lui lançais en grand sourire amical, en pensant sincèrement que j'avais envie de le tuer, et lui répondit joyeusement :

- Oui ici c'est mon territoire ! L'ancien meneur du clan de l'ombre ne t'en a pas parlé ? Dis-je étonné. Ah oui c'est vrai tu l'as tué avant qu'il ne puisse te former correctement ! Je lui fis un clin d’œil. Il voulait jouer ? Ok pas de problème. Puis je continuais en prenant un air innocent et enfantin. Tu comptes me tuer aussi ? hum... Ce serait dommage et idiot non ? Cela doit prendre beaucoup de temps de former un meneur compétent...

Je me rassis tranquillement, lissa rapidement mon pelage. Hum… je suis peu être allée trop loin… tant pis ! Il n’est pas originaire d’ici et ne connaît pas bien le code du guerrier, voir s’en fiche. Je vais donc miser sur le fait que, n’ayant pas vécu toute sa vie comme un chat de clan, il ne sera pas offensé et ne réagira pas comme les autres vieux de la forêt. Qui l’auraient clairement pris très mal… très très mal…  

Je pris un air sérieux et enchaîna :

- Plus sérieusement, je ne pense pas que tu sois venu juste pour tester l'herbe du clan du tonnerre. Quoique je te l'accorde elle soit particulièrement douce ! Et comme tu l'as si bien fait remarqué il n'y a pas beaucoup de brindilles. Mais il faut quand même faire attention ! Surtout quand tu changes la litière des anciens... Mais j'y pense ! Tu ne l'as peux être jamais fait ! vu que tu n'as jamais été apprenti... Remarque dans un sens je t'envie d'avoir échapper à toutes les corvées... Ho ! Mais j'y pense ! Tu veux peux être que je t'apprenne !

Et un énorme sourire innocent, un ! Intérieurement je suis morte de rire ! Bon il faut quand même que je reste concentrée, cela pourrait se retourner contre moi… Mais ça fait quand même plaisir de se foutre de la gueule de quelqu’un comme ça !

Les Feuilles sont vertes, le ciel est bleu, les oiseaux chantent, et( moi je n'ai pas été aussi heureuse depuis longtemps.


HRP:
 

_________________
merciii Oeil du Crepuscule :
 


merciii Petit Renard :
 


Etoile de Feuille te taquine en #006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcprophetie.forumactif.org
Etoile d'Hiver

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 06/01/2018
Age : 17

MessageSujet: Re: Le culot ne tue pas. [PRIVE Etoile de Feuille]   Sam 8 Sep - 9:20

Le Chef du Clan de l'Ombre crut voir passer une lueur meurtrière passer dans le regard de la femelle couleur sable au moment où il s'essuya sur elle. Mais bien vite, l'image furtive fut remplacé par un grand éclat de rire.
Si Etoile d'Hiver fut surpris, il n'en montra rien. La meneuse rivale devenait enfin légèrement plus intéressante. Elle devait probablement être troublée devant son comportement et ne savait peut-être pas comment réagir autrement qu'en entrant dans son jeu, et même si ce n'était pas le but escompté par le chat blanc, il devait bien reconnaître que cela rendait la situation tellement absurde qu'elle en devenait moins ennuyeuse.
Prenant un air joyeux, Etoile de Feuille répondit :

- Oui ici c'est mon territoire ! L'ancien meneur du clan de l'ombre ne t'en a pas parlé ? Ah oui c'est vrai tu l'as tué avant qu'il ne puisse te former correctement ! Tu comptes me tuer aussi ? hum... Ce serait dommage et idiot non ? Cela doit prendre beaucoup de temps de former un meneur compétent...

Sur ce elle s'assit et lissa son pelage, réutilisant la même mimique de nonchalance que le chat blanc avait utilisé un peu plus tôt. C'est bien, elle apprenait vite ! Peut-être que son cas n'était pas si désespéré que cela, et qu'elle pourrait devenir... divertissante...?
En tout cas, il était clair que derrière ses airs enfantins et innocents, la meneuse adressait de véritables reproches à Etoile d'Hiver. La manière dont il était arrivé à la tête du Clan de l'Ombre n'avait jamais plus à aucun chat de Clan, et elle ne se gênait pas pour ramener l'histoire sur le tapis. Etoile d'Hiver s'en contre-fichait, il était juste ennuyé que les pensées de la meneuse étaient toujours aussi conformes à la normalité ennuyeuse de la vie, malgré le ton léger qu'elle avait adopté, lui faisant espérer un court instant qu'elle avait changée.
Naïf qu'il était ! Il en fallait bien plus que ces quelques tentative pour ouvrir les yeux à ses chat des forêts.
Etoile de Feuille reprit, tantôt sérieuse tantôt taquine :

- Plus sérieusement, je ne pense pas que tu sois venu juste pour tester l'herbe du clan du tonnerre. Quoique je te l'accorde elle soit particulièrement douce ! Et comme tu l'as si bien fait remarqué il n'y a pas beaucoup de brindilles. Mais il faut quand même faire attention ! Surtout quand tu changes la litière des anciens... Mais j'y pense ! Tu ne l'as peux être jamais fait ! vu que tu n'as jamais été apprenti... Remarque dans un sens je t'envie d'avoir échapper à toutes les corvées... Ho ! Mais j'y pense ! Tu veux peux être que je t'apprenne !

Et voilà qu'elle partait dans de l'absurde complet ! Cette fois, ça y était peut-être bien. Etoile d'Hiver sourit, cette fois sans devoir se forcé. Il était déjà au moins légèrement amusé par la situation grotesque qu'il avait réussit à créer. En affrontant le regard vert feuille de la femelle, le chat blanc s'aperçut que son regard avait changé. C'était infime et presque imperceptible mais il était sûr qu'il n'inventait pas ce détail : la lueur d'amusement qui brillait dans les yeux de la meneuse du Clan du Tonnerre était authentique. Ce n'était plus une joie forcée, elle semblait réellement s'amuser. Etoile d'Hiver songea qu'il en fallait bien peu à cette femelle pour détourner son attention de l'ennui mortel de la vie, mais il ne pouvait le lui reprocher. On allait voir jusqu'à où l'absurde de la situation pourrait aller avec elle, jusqu'à ce qu'elle juge qu'elle perdait son temps.

- En effet, je ne suis pas venu pour te tuer, chère Etoile de Feuille. Je m’ennuie déjà bien assez avec un seul Clan à gérer, te prendre le tien ne m'avancerait en rien, même pas pour le luxe d'avoir un sol plus confortable. Il s'étira et se décida à se rassoir à côté de la femelle. Et hélas si, je n'ai rien d'autre à faire que de venir tester ton herbe. La vie est d'un ennui, n'est-ce pas ? Tellement ennuyeuse que je suppose que je n'ai rien de mieux à répondre que ce serait avec joie que j'apprendrai à faire de la litière avec toi. Enfin, probablement pas "avec joie", finalement, plutôt "à défaut de mieux".

Sur ce, il se releva et s'ébroua, non sans envoyer sur Etoile de Feuille toute les feuilles mortes accrochées à sa fourrure blanche. Il était prêt à suivre son cours d'apprenti, puisque tel était ce que l'amenait à faire l'absurdité de la situation qu'il avait lui-même provoqué. C'était loin d'être fascinant, mais au moins, cela passerait au moins un peu son ennui.


HRP:
 

_________________

Etoile d'Hiver s’ennuie en #9999ff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Feuille
Admin
avatar

Messages : 517
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 16
Localisation : hum... 8D

MessageSujet: Re: Le culot ne tue pas. [PRIVE Etoile de Feuille]   Sam 15 Sep - 10:38

J'attendis sa réaction. Il ne sembla pas prendre mal mes reproches masqués, bien qu'il ai pertinemment comprit. bizarre... Bon au moins cela ne risque pas de partir en guerre inter-clan, c'est déjà bien !
Par contre j'ai l'impression qu'il ne me prends absolument pas au sérieux, et ça m'énerve !! Il n'a absolument AUCUNE réaction. C'est énervant... Attends... j'ai rêvé ou il vient de sourire ? Pourtant niveaux reproches masqués j'ai atteint une bonne moyenne. décidément je comprendrais jamais ce chat ! Remarque ça peut être intéressant d'essayer ! Surtout qu'il pourrait être un allié de poids face au clan du Chaos...

- En effet, je ne suis pas venu pour te tuer, chère Etoile de Feuille. Je m’ennuie déjà bien assez avec un seul Clan à gérer, te prendre le tien ne m'avancerait en rien, même pas pour le luxe d'avoir un sol plus confortable.


tieeeens "chère Etoile de Feuille" Monsieur ce met a utiliser des formes de politesse ? c'est une première...
Le meneur adverse s’étira et vint se rasseoir à coté de moi, avant de continuer :

-Et hélas si, je n'ai rien d'autre à faire que de venir tester ton herbe. La vie est d'un ennui, n'est-ce pas ? Tellement ennuyeuse que je suppose que je n'ai rien de mieux à répondre que ce serait avec joie que j'apprendrai à faire de la litière avec toi. Enfin, probablement pas "avec joie", finalement, plutôt "à défaut de mieux".

Crotte de souris. Il était pas censé accepter !! Et pourquoi j'ai proposé ça moi ?!! c'était juste pour appuyer le fait qu'il n'est censé avoir aucun droit d’être meneur, et qu'il ne connaît pas les bases... Et voila... je me suis faite avoir... Je l'ai considéré comme un chat de clan normal, qui n'aurait pas supporté l'insulte d'être rabaissé au rang d'apprenti... Je me suis faite avoir comme une débutante !

Il se leva et s'ébroua de-nouveau sur moi. Je vais vraiment le tuer... Il sait combien de temps je met pour démêler ma fourrure après ?? Franchement... Je lui lançais un regard noir. Histoire qu'il comprenne qu'il avait intérêt à arrêter ça tout de suite...

Bon maintenant rattraper ma bourde… Déjà il faut l'éloigner du camp. Si des guerriers passent par la je suis dans la crotte de renard... voyons voir... Les patrouilles sont parties aux rochers aux serpents, aux rochers du soleil et dans la zone des grands pins. Heureusement que j'ai écouté...
donc ! il faudrait partir en direction de la frontière du clan de l'ombre, histoire d'avoir une excuse a peu près valide. Après je sais très bien que si un guerrier passe par la il ne me suivra pas dans mon mensonge... Mais dans quoi je me suis encore fourrée ??!! Franchement... Bon allez ! Je me levais en priant intérieurement pour ne pas tomber sur un guerrier, ou n’importe quel chat d’ailleurs…

- Bon ! Nous allons aller par la ! Lui dis-je en lui montrant d’un mouvement de museau. Il y a de la mousse en abondance vers le chemin du tonnerre. Tu me suis ?

Et sur ce je m’élançais entre les arbres, a toute allure profitant de la mégère brise qui me caressait les moustaches.

hrp:
 

_________________
merciii Oeil du Crepuscule :
 


merciii Petit Renard :
 


Etoile de Feuille te taquine en #006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcprophetie.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le culot ne tue pas. [PRIVE Etoile de Feuille]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le culot ne tue pas. [PRIVE Etoile de Feuille]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etoile d'Elendil
» ~ Avouer ses fautes, poser une question ~ # Pv : Etoile d'Ambre #
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'Etoile Du Soir
» Etoile de Velours [Modo de CB]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans Prophetie :: Clan du Tonnerre :: Forêt-
Sauter vers: